m2A et moi ! - Le mag en ligne

Installée à Motoco depuis 2013, Barbara Schnetzler navigue entre son atelier mulhousien et celui dont elle dispose à Bâle. Sculptrice émérite, elle ne laisse aucune matière lui échapper. Qu’il s’agisse de bois, de marbre, de métal ou même de cire d’abeille, elle façonne chaque matériau avec la même finesse. Rencontre.

L’art de la sculpture

C’est très jeune que Barbara décide de devenir artiste. Après avoir rencontré plusieurs créateurs, elle prend conscience du fait qu’il existe quelque chose de supérieur à la matière. Elle comprend que l’art lui permet de participer à la beauté de la nature humaine. Sa formation à l’école de sculpture de Müllheim lui fournit les connaissances nécessaires pour mener son projet à bien.

Barbara Schnetzler sculpter la vie : je rêvais d'être une artiste
Je rêvais d’être une artiste

J’ai toujours désiré devenir artiste.

Au quotidien, je suis inspirée par la force de la nature, par la lumière, le corps humain, l’entièreté du vide et les philosophies antiques. On retrouve ces inspirations dans mon travail sculptural, mais aussi dans les performances, qui deviennent de plus en plus importantes dans ma vie ” explique Barbara.

L’humain au centre

La sculptrice crée avant tout pour l’humain. Elle accorde d’ailleurs beaucoup d’importance au fait de placer la nécessité de l’art à la lumière de la vie humaine. Cette lumière est notamment représentée dans ses oeuvres en marbre, à travers un travail de transparence.

Barbara Schnetzler sculpter la vie : oeuvre en marbre
Oeuvre en marbre

J’essaye de déclencher un dialogue chez le spectateur méditatif : une conversation qui le ramènerait à lui-même. Mon travail est centré sur les personnes. Je me concentre sur l’être humain en tant qu’être créatif, faisant partie de la terre et du cosmos ” ajoute-t-elle.

Motoco, espace de partage

Pour Barbara, Motoco est “rempli de vie sociale”. Ce lieu, et plus particulièrement ses artistes, offrent un environnement de partage et d’échange sans précédent. Il devient aussi synonyme de liberté pour la force créatrice de la sculptrice.

Barbara Schnetzler sculpter la vie : libérer sa force créatrice
Libérer sa force créatrice

Je me sens très libre à Motoco.

Même si je crée de la poussière en travaillant, ce n’est pas grave. J’apprécie aussi beaucoup l’espace qui m’est offert. Martine Zussy, directrice de Motoco, en a la responsabilité et s’engage de manière très forte pour protéger les artistes, pour leur permettre d’échanger ” conclut-elle.

Restons connectés

En savoir plus sur Barbara Schnetzler

DÉCOUVRIR PLUS D’ARTISTES

Publié mercredi 14 octobre 2020 à 11h00

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération