m2A et moi ! - Le mag en ligne

Quel est le meilleur moment pour tailler un arbre fruitier ? Quelle branche couper ? Avec quels outils ? Autant de questions auxquelles l’association des arboriculteurs de Dietwiller apporte des solutions pratiques et pédagogiques. Devenez apprenti arboriculteur lors d’une séance de démonstration gratuite au « verger-école » à la sortie de Dietwiller, le samedi 22 février prochain !

Tailler un arbre fruitier : tout un art

Tailler ou ne pas tailler… Telle est la question. Bertrand Phisbien, président de l’association des arboriculteurs de Dietwiller nous répond : « On peut, bien sûr, ne pas tailler un arbre. Il donnera des fruits, mais de manière inégale. La taille permet au contraire d’obtenir une récolte régulière d’année en année. Le travail de l’arboriculteur est de récolter des fruits de belle dimension, mûrs et gouteux ! ».

Les différents types de taille

Après la plantation d’un arbre, on effectue une première taille de formation, pour l’aider à grandir en bonne santé. La taille de fructification n’intervient que quelques années plus tard, lorsque l’arbre est bien formé. C’est cette action qui favorise le développement des fleurs et des fruits.

À savoir également que la période de taille diffère selon l’espèce d’arbre. Un arbre à pépins (un pommier ou un poirier par exemple) pourra être taillé en hiver, alors qu’un arbre à noyaux (un prunier), plus sensible, sera taillé en été après la récolte.

Les fruitiers du verger de Dietwiller
Les fruitiers du verger de Dietwiller

Les techniques de taille selon les arbres

Quel que soit l’arbre, on éclaircit d’abord l’intérieur pour créer un puits de lumière. Cela permet d’éviter que l’arbre ne soit ni trop dense ni trop humide, ce qui attire les maladies. On évite ainsi les traitements phytosanitaires.

La météo est un autre facteur déterminant : il est ainsi déconseillé de tailler un arbre en cas de pluie ou de gel. En effet, les arbres n’arrivent pas à cicatriser et sont plus vulnérables. « On dit qu’il faut 4 heures de temps sec devant soi » précise Bertrand Phisbien.

En fonction des espèces (à pépins ou à noyaux donc), la forme que l’on donnera à l’arbre sera différente. Pour un prunier par exemple, on garde un axe principal duquel partent 4 grosses branches (les charpentières) selon un angle d’environ 90 degrés (120 degrés pour un arbre à pépins). De ces branches s’élèvent une multitude de branches plus petites, parsemées de tiges sur lesquelles les fleurs et les fruits se développeront.

Un apprentissage concret
Un apprentissage concret

Les outils utilisés pour la taille des arbres fruitiers

Dans son jardin ou son verger, tout arboriculteur dispose :

  • d’un sécateur pour couper les branches et les tiges ;
  • d’un désinfectant pour nettoyer le sécateur (en Alsace, le schnaps fait très bien l’affaire !) ;
  • d’une cordelette pour donner l’orientation voulue aux branches ;
  • d’une échelle pour tailler les branches en hauteur.
Démonstration d'une coupe avec un sécateur
Démonstration d’une coupe avec un sécateur

Initiation à la taille des arbres fruitiers : gratuite et ouverte à tous

Nus dans le ciel d’hiver, les fruitiers du verger de Dietwiller nous attendent pour la taille d’hiver. On y trouve des pommiers, poiriers, pêchers, pruniers, amandiers, cerisiers, un cognassier, un goji, un néflier, un figuier et des petits fruits (cassis, framboises). « On retrouve les arbres que l’on a dans nos jardins : des petits, des grands, des arbres en espaliers » indique Bertrand Phisbien.

L’association propose des séances de démonstration de taille 2 samedis par mois, entre mi-décembre et fin juin. Vous apprendrez à faire la différence entre un bourgeon à bois et un bourgeon à fruit, à tenir correctement un sécateur et à couper la branche ou la tige dans le bon sens. Les séances sont gratuites et ouvertes à tous. Une tenue d’extérieur est de rigueur (chaude en hiver, l’activité étant plutôt statique). Vous pouvez également apporter un sécateur et des gants.

L’association des arboriculteurs de Dietwiller

2010 : date de la première plantation sur le terrain à la sortie du village de Dietwiller, qui deviendra par la suite le « verger-école ». Créée un an plus tôt, l’association des arboriculteurs de Dietwiller est chargée d’entretenir le terrain, le verger et les 70 plants de vigne mis à disposition par la commune. Échanges de graines et de greffons, événements et manifestations font aussi partie du quotidien de l’association. Ses 25 membres partagent leur savoir-faire et leurs astuces dans la convivialité et la bonne humeur.

Outre les arbres fruitiers, des cercles de fleurs et de plantes diverses parsèment le terrain, pour le plus grand bonheur des insectes au printemps et en été. Des nichoirs ont été installés de part et d’autre du verger, offrant un abri aux mésanges et aux passereaux. Fait plus singulier : des perchoirs se dressent vers le ciel, invitant buses et autres rapaces à séjourner sur ce lopin de terre accueillant. On retrouve, enfin, deux ruches en bordure de terrain entretenues par une association voisine.

L’association des arboriculteurs de Dietwiller est membre de la Fédération des arboriculteurs du Haut-Rhin, qui regroupe une cinquantaine d’associations sur le territoire.

Infos pratiques

  • Prochaine démonstration : 22 février 2020 de 9h à 12h (annulée en cas de mauvais temps et si température négative).
  • Lieu : verger-école à la sortie de Dietwiller (ancienne station d’épuration).

PRENDRE CONTACT AVEC L’ASSOCIATION DES ARBORICULTEURS 

Feuilleter la brochure tourisme

Découvrez la brochure Tourisme été 2021 : Brochure Tourisme été 2021. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Brochure Tourisme été 2021' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération