m2A et moi ! - Le mag en ligne

Les locaux de l’Ecole de la deuxième chance 68 (E2C 68), rue Jules Verne à Mulhouse, sont actuellement presque déserts. Mais à défaut d’accueillir physiquement les stagiaires, une intense activité virtuelle s’est déployée à leur égard dès le début du confinement.

Ressources inédites, ludiques

Seule Barbara Bucher, directrice de l’E2C 68 et l’un ou l’autre formateur continuent de se rendre dans les locaux.
L’équipe a toutefois déployé des ressources inédites, ludiques et interactives, pour suivre de près les 49 stagiaires. Maintenir le contact, quelles que soient les situations, est un impératif. Tous ne disposant pas d’ordinateur ou de connexion Internet, les formateurs ont dû s’adapter, encore davantage, à chaque situation pour garantir un accompagnement personnalisé. Ainsi, par mail ou par téléphone, ils transmettent quotidiennement des quizz et des exercices. Un groupe WhatApp a été créé et les stagiaires utilisent aussi des plateformes d’enseignement à distance comme le CNED ou EDA.

Ne pas les lâcher

Barbara bucher, directrice de l'E2C 68
Barbara bucher, directrice de l’E2C 68

« Il s’agit bien sûr, dans ce contexte compliqué, de suivre les stagiaires de près, d’être à leurs côtés et de ne pas les lâcher. C’est un public fragile et le risque est de perdre l’un ou l’autre en route », précise Barbara Bucher.

Cours de sport par Skype

Continuellement en réflexion, l’équipe de Barbara Bucher réfléchit à enrichir son offre « spéciale confinement » par des séances de sport par Skype ou encore la possibilité de bénéficier du soutien téléphonique d’un psychologue. La directrice relève aussi avec fierté que certains stagiaires se sont engagés bénévolement auprès des plus fragiles durant le confinement, notamment par le portage de repas.

Deuxième chance, nouvelle opportunité !

Créée en 2000, l’E2C 68 propose une seconde chance à des candidats de 17 à 25 ans qui font partie des quelques 110 000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ni qualification.
Les buts de l’E2C sont clairs : prendre un nouvel élan, retrouver une vraie motivation et construire son avenir professionnel. Tout cela au moyen d’une remise à niveau des savoirs de base (en français, mathématiques et bureautique) et de l’acquisition de compétences. Les jeunes engagés dans le parcours de l’E2C, sur six mois environ, suivront des cours qui visent autant à l’intégration dans la société qu’à la recherche d’emploi ou à la tenue d’un budget.

Des entreprises fidèles

Suivi régulier des élèves
Suivi régulier des élèves

A Mulhouse, dix salariés se partagent le suivi individuel de ces élèves, entre cours et stages en entreprises (40 % du temps). L’E2C a construit en 20 ans un portefeuille d’entreprises très fourni dans des domaines variés (vente, espaces verts, logistique, petite enfance, métiers de bouche). Castorama, Appuis, Auchan, Claire-Joie, DMC, GHRMSA, Hôtel Mercure, la menuiserie Durante ou encore Phenix Sécurité sont des partenaires fidèles.

Nicole, stagiaire, témoignage

D’origine italienne, Nicole a 19 ans. Arrivée il y a un an et demi, sa pratique du français est déjà correcte. Son formateur, en contact régulier avec elle, lui transmet quotidiennement des exercices. « Je suis heureuse d’être à l’Ecole de la deuxième chance. J’apprends beaucoup et je ferai des stages dans le domaine de la petite enfance.

Le contact avec les autres me manque, mais je comprends qu’il faut se protéger et protéger les autres. »

L’E2C 68 en chiffres

  • 2000 : créations
  • 10 salariés
  • 123 jeunes accueillis en 2019 : 55 % de filles et 45 % de garçons
  • 19 ans d’âge moyen
  • 236 stages effectués
  • 75 % de projets validés
  • 49 % de sorties positives (emploi ou formation)

Infos pratiques

Ecole de la deuxième chance 68
24 rue Jules Verne à Mulhouse
Tél. : 03 89 36 84 00
Contact

Publié vendredi 24 avril 2020 à 15h00

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération