m2A et moi ! - Le mag en ligne

Le padel, sport de raquettes dérivé du tennis saura vous séduire. Convivial, ludique, il s’apprend en deux temps trois mouvements ou presque. On vous explique pourquoi vous l’adopterez cet été ! Une discipline à découvrir sur le territoire de m2A.

Mélange de tennis, de squash et de badminton, le padel, très populaire en Espagne, fait de plus en plus d’adeptes dans les salles de sports ou les clubs de tennis. Facile d’accès, il permet aux joueurs de se faire plaisir rapidement.

« Au tennis, on joue, on met des points. Au padel, on s’amuse plus facilement, il y a moins d’enjeux. », explique Patrice Belloy, président du Tennis-club de Brunstatt.

Des règles faciles à retenir

Le padel se joue en double sur un terrain de 200 mètres carré entouré d’un mur vitré. L’objectif consiste à faire passer la balle derrière le filet en la prenant à la volée ou en la laissant rebondir sur les parois vitrées.

Un sport d'équipe
Un sport d’équipe

Côté règles, rien de plus simple : le comptage des points est le même qu’au tennis.

Retenez que la balle est faute quand :

  • elle tombe dans le filet, comme au tennis;
  • elle est envoyée directement dans la vitre, en fond de court ou sur les côtés;
  • elle fait deux rebonds.

« Au bout de quinze minutes, les joueurs comprennent les règles, apprennent à se placer sur le terrain. Ensuite, il faut compter une à deux heures pour commencer à jouer, à rentrer dans le jeu et à faire des échanges. C’est très rapide, contrairement au tennis ! », renchérit Yannick Belzung, responsable du 4Padel à Wittenheim.

Un loisir pour tous

Le padel est un peu moins physique que le squash, le tennis ou même le badminton. Le terrain est plus petit, les adversaires jouent deux contre deux. « Au départ, la dimension physique entre moins en ligne de compte et permet de rejoindre un large public. En famille, entre amis, c’est une discipline qui convient à tout le monde », confirme Yannick.

Yannick Belzung, responsable du 4Padel
Yannick Belzung, responsable du 4Padel

Autre avantage. Le sport est moins traumatisant pour les articulations. « On joue sur un gazon synthétique sablé, c’est donc moins violent pour les membres inférieurs », ajoute Patrice Belloy. Attention tout de même aux parois !

S’adapter aux parois vitrées

Au début, les murs vitrés peuvent surprendre. « Il faut comprendre qu’on joue avec les vitres. Les joueurs de squash ont l’habitude de laisser passer la balle pour la reprendre avant le deuxième rebond. Les débutants prennent vite le pli car ils adoptent de nouvelles habitudes. Les vitres, c’est aussi ce qui rend le jeu attrayant », estime le jeune responsable du 4Padel. Il ne vous reste qu’à essayer !

Ken et Teri Groll, des pointures du padel au TC Brunstatt
Ken et Teri Groll, des pointures du padel au TC Brunstatt

Des clubs à découvrir

Sur le territoire de m2A, trois clubs vous accueillent pour découvrir cette discipline affiliée à la Fédération Française de Tennis depuis 2014.

Publié mercredi 15 juillet 2020 à 15h58

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération