m2A et moi ! - Le mag en ligne

Eric Junod est sculpteur sur bois à Baldersheim. Depuis sept ans, le bois prend une place grandissante dans sa vie et les sollicitations autour de ses œuvres aussi. L’exposition de ses sculptures au Festival Vign’art, visible jusqu’au 15 septembre en Champagne, est parrainée par l’auteur de romans Amélie Nothomb.

passion du bois

Dans sa vie professionnelle, Eric Junod est technicien dans un laboratoire de recherche en Suisse. Pendant 25 ans, il s’est rendu à la Menuiserie pour Tous de Bollwiller pour y fabriquer les meubles ou encore l’escalier de la maison familiale de Baldersheim. À 40 ans, lorsqu’il commence à utiliser une tronçonneuse, c’est pour sculpter des grumes de bois. Caché au fond de son jardin, il taille, façonne et donne vie à la matière. Chaque morceau de bois est travaillé  à l’horizontale. La rencontre ultime entre l’artiste et son œuvre prend effet lorsque la pièce est redressée pour être installée à son emplacement final.

(Voir l’épisode de la web série m2A et moi sur Stéphane Csiki, menuisier animateur de la Menuiserie pour tous)

des créations de 50 cm à 4 mètres

Son sujet favori : les petits Hommes, comme il les appelle. Longilignes, ils s’élèvent, ornés des anneaux qui marquent leurs corps. Ce sont ces statuettes de bois qui ont attiré l’attention des organisateurs de l’événement Vign’art, Festival d’Art Contemporain et de Land Art dans le vignoble champenois.

Les créations d’Eric ont été sélectionnées pour être exposées dans les vignes d’un propriétaire de la ville d’Ay. Huit grands petits Hommes d’Eric dominent le paysage, installés sur les essors, cheminées de petites briques rouges rectangulaires disposées au milieu des terres et destinées à ventiler les caves situées en dessous. Impassibles, ils donnent l’impression d’en sortir, comme des géants. L’exposition d’Eric est parrainée par Amélie Nothomb, pour laquelle il a spécialement conçu une statuette surmontée d’un haut chapeau noir.

Eric-Junod-expo-vign'art-amelie-nothomb
L’exposition d’Eric Junod parrainée par Amélie Nothomb
Eric-unod-expo-vign'art-petits-hommes
Les Petits Hommes d’Éric Junod

Le travail de la matière

Une fois sculpté, le bois est travaillé dans sa couleur, d’abord brûlé au chalumeau puis ébonisé pour lui donner sa teinte noirâtre. Des touches de couleur pourront ensuite être apposées ici ou là.

La particularité de la sculpture à la tronçonneuse est l’apparente incompatibilité entre l’outil utilisé et la finesse du résultat. Eric travaille en taille directe : il ôte de la matière et sera dans l’incapacité de combler une imprécision dans la découpe.

Il fonctionne à l’émotion et n’insiste pas avec les essences de bois qui le repoussent telles que le frêne, qu’il aime travailler en menuiserie, mais pas en sculpture. À l’inverse il se plaît à travailler le chêne qui résiste et offre un résultat final plutôt brut.

l’art, prétexte aux rencontres

Éric pense que la création artistique n’est peut-être qu’un prétexte à la rencontre humaine et à l’accomplissement de belles choses ensemble. Il en fait l’expérience chaque fois que sa bande de copains se mobilise pour mettre sur pied l’une de ses œuvres.

Publié jeudi 11 juillet 2019 à 7h31

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #06. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #06' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération