m2A et moi ! - Le mag en ligne

Pendant la saison estivale 2020, vous les croiserez peut-être dans l’un ou l’autre des nombreux espaces aquatiques ouverts sur le territoire de m2A. Qui donc ? Les nouvelles recrues fraîchement diplômées du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) formées à la piscine de l’Illberg à Mulhouse. Rencontre.

Parcours de saisonnier

Cet été, ils seront 72 Maîtres-Nageurs Sauveteurs, dont les 21 nouveaux saisonniers de la promotion 2019-2020, à pied d’œuvre dans les piscines m2A, centres nautiques Aquarhin et Île Napoléon et au plan d’eau de Reiningue pour veiller à votre sécurité.

m2A et moi vous propose un coup de projecteur sur le parcours de ces saisonniers.

Le constat de m2A

Depuis plusieurs années, apparaissent, tant au niveau national que local, des difficultés grandissantes liées aux recrutements de Maître-Nageur Sauveteur (MNS) pendant la saison estivale.

Le dispositif gagnant/gagnant

Compte tenu de ces éléments, dans le cadre de sa compétence relative à la construction, l’aménagement, l’entretien et la gestion d’équipements sportifs d’intérêt communautaires, m2A a décidé de faciliter l’accès à la formation au Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) en faveur de candidats s’engageant à travailler dans ses équipements pour une saison estivale complète, soit 2 mois.

m2A finance la formation au BNSSA
m2A finance en partie la formation au BNSSA

Pour ce faire, m2A  finance, sous conditions, le coût de la formation au BNSSA à hauteur de 600€ pour l’ensemble des candidats retenus et âgés de plus de 18 ans.

Ce dispositif mis en place lors de la saison 2018-19 et reconduit cette année permet à m2A de disposer du nombre de saisonniers suffisant entraînant un fonctionnement optimal des équipements nautiques.

Une sélection exigeante

Après avoir postulé via le site de m2A, les candidats ont d’abord été sélectionnés sur dossier avant de passer des tests d’évaluation de natation – plongeon suivi d’un 25m en crawl, 2 longueurs de 25m assorties de 2 apnées, la recherche d’un mannequin et le remorquage sur 25m –  et un entretien individuel.

Une bonne condition physique essentielle
Une bonne condition physique essentielle

Objectif ? Cerner au mieux les capacités physiques des postulants afin de pouvoir mesurer les progrès tout au long de la formation.

La formation et les épreuves

Pour se présenter aux épreuves du BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique), les candidats retenus ont ainsi suivi deux sessions de formation, soit 13 journées de 8h, délivrées par un organisme agréé, incluant :

  • des cours de secourisme en équipe (Premiers Secours en Equipe 1), l’objectif étant l’acquisition de gestes permettant de répondre à une situation d’urgence seul ou en équipe, avec ou sans matériel spécialisé,
  • des techniques de sauvetage aquatique et des savoirs réglementaires des espaces nautiques (piscines, plan d’eau, mer…).
Cours de secourisme et techniques de sauvetage
Cours de secourisme et techniques de sauvetage

En savoir plus

Les chiffres

2018-19 : 63 dossiers déposés ; 24 candidats convoqués aux tests pour les 10 places offertes.

2019-20 : 79 dossiers déposés ; 42 candidats convoqués aux tests pour les 21 places offertes.

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération