m2A et moi ! - Le mag en ligne

Tim Nicot et François Bihl, originaires de Wittenheim, se sont lancés un pari très sportif : effectuer "leur" tour de France à vélo. Après un mois de périple, les deux amis reviennent sur leur expérience.

Le goût du voyage

Le retour date de quelques jours à peine. François Bihl et Tim Nicot ont avalé 3613 km entre le 6 juillet et le 5 août.

L’idée de se lancer dans un tour de France à vélo, vient d’un goût de l’aventure partagé.

« Nous avions chacun nos expériences de voyages et d’aventures. Et nous voulions franchir un cap », précise François Bihl.

L’expérience aurait pu être européenne, mais le Covid-19 a changé la donne.

Tour de France à vélo pour deux Wittenheimois
Départ de Mulhouse

« Avant la pandémie, nous souhaitions visiter plusieurs pays en Europe. Nous avons dû revoir nos plans et nous sommes partis sur un tour de France. Nous avons commencé à imaginer notre périple et les différents paysages que nous allions voir », raconte Tim Nicot. Les deux amis ont alors prévu de voyager en autonomie et en plantant la tente chez l’habitant.

Tim et François, l’amitié à vélo

Ils sont tous deux originaires de Wittenheim et se connaissent depuis de longues années. Tim Nicot, 21 ans et François Bihl, 22 ans ont quasiment grandi ensemble. « Nous nous sommes connus à l’école maternelle, nos parents sont aussi des amis de longue date », explique Tim. Les deux familles habitent toujours à Wittenheim mais les enfants ont aujourd’hui quitté le nid. En études à Strasbourg, les deux jeunes préparent leur avenir (la chimie pour François, le droit et la gestion des énergies et du développement durable pour Tim), mais ont aussi pris le pari de vivre leurs passions.

Un défi physique

La clé de leur voyage résidait aussi dans la préparation physique. Les deux compères sont partis affûtés. « Le projet m’a donné envie de m’entraîner », avoue François, moins sportif que Tim.

« Il a travaillé dur pour ce projet. Nous avons fait beaucoup de choses, entre la course à pied, le vélo et la natation », confirme Tim.

La rencontre comme moteur

Tour de France à vélo pour deux Wittenheimois, François et Tim avec leur famille d'accueil de Picardie
François et Tim en famille d’accueil en Picardie

Aux quatre coins de France, Tim et François ont surtout créé des liens. L’aventure sportive a vite été dépassée par l’aventure humaine. « Notre objectif était de rencontrer les habitants en dormant dans leur jardin par exemple.

Avec le virus, nous avons pris toutes les précautions et pas un soir nous nous sommes retrouvés sans solution.

Nous avons échangé avec de nombreuses familles et c’est sans doute la meilleure partie du voyage », s’accordent-ils à raconter.

Sortir de leur zone de confort ? Défi relevé par les deux amis qui sont tout de même contents d’être revenus sur leurs terres.

Ils réfléchissent pourtant à repartir, plus loin, en recherchant à nouveau des partenaires pour leurs équipements.

Mais aussi en conservant l’idée d’un voyage « éthique » tant sur le plan écologique qu’humain.

François Bihl et Tim Nicot résument ainsi leur voyage en deux mots : découverte et humilité.

Une idée de leur parcours

Tour de France à vélo pour deux Wittenheimois, Bunker dans la baie de la Somme
Bunker dans la baie de la Somme

Tim Nicot et François Bihl ont découvert de nombreuses régions françaises. Partis de Mulhouse, ils ont longé le canal Rhin-Rhône, sont passés par le Doubs, la Saône, Lyon, la Camargue, la Côte d’Azur, le canal du Midi jusqu’à Bordeaux, puis la Charente-Maritime. Ils sont ensuite remontés jusqu’à Angers, Caen, la baie de Somme, et sont doucement revenus par Reims, Bar-le-Duc, Nancy, Strasbourg et la Route des Vins pour revenir à Mulhouse.

VOIR PLUS DE PHOTOS

Publié vendredi 28 août 2020 à 10h00

Feuilleter la brochure tourisme

Découvrez la brochure Tourisme été 2021 : Brochure Tourisme été 2021. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Brochure Tourisme été 2021' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération