m2A le mag - Mulhouse Alsace Agglomération

Céline Lachkar fait partie des premiers artistes installés à Motoco. Du dessin à la peinture en passant par la photo ou la vidéo, elle nous fait découvrir sa « biodiversité ».

Le dessin comme socle

Céline Lachkar nous reçoit dans son atelier baigné de lumière. L’espace promet une découverte aux dimensions multiples. Ses oeuvres habillent la pièce, dévoilant tous ses talents.

« Après des études aux beaux-arts d’Angoulême puis Paris, j’ai eu l’occasion de développer différentes compétences artistiques comme le dessin, la peinture, la vidéo, le son, la taille de pierre ou encore la fonderie », explique la jeune femme, originaire de Nice.

L'atelier de Céline Lachkar
L’atelier de Céline Lachkar

Elle s’est ensuite installée à Mulhouse en 2009 et n’est plus jamais repartie. « J’ai alors commencé à travailler au Musée de l’Impression sur Etoffes. J’y ai assuré les visites guidées et des ateliers d’impression à la planche que je poursuis aujourd’hui. »

Une biodiversité étendue

Céline Lachkar est aussi enseignante en dessin et en peinture. Elle élargit ainsi ce qu’elle appelle « sa biodiversité ». Un terme qui s’adapte tout aussi bien à sa conception de l’écologie qu’à son travail artistique.

Dessin et broderie de la série "Contrepoints"
Dessin et broderie de la série « Contrepoints »

« Le dessin représente pour moi un acte poétique et sensible. C’est même une activité conjuratoire, je me laisse totalement aller.

Mes dessins que je qualifie de magnétiques, sont associés à des formes plus réfléchies. C’est un équilibre entre les deux. »

Une biodiversité qu’elle cultive aussi au sein de Motoco où les collaborations et les échanges sont multiples avec les autres artistes.

Minutie du geste

Les oeuvres de Céline Lachkar expriment une minutie et un certain mystère. Chaque pièce fait partie d’un grand puzzle.

Un travail minutieux à la feuille d'or
Un travail minutieux à la feuille d’or

« L’ensemble de mon travail pourrait s’apparenter à une chambre d’échos.

Je me sens tout à la fois artiste et scientifique dans ma démarche. Il faut creuser la surface pour faire remonter les trésors », raconte-t-elle.

Du textile aux fresques murales

Céline Lachkar prépare une collection de linge de table qui sera disponible à la boutique du Musée de l’Impression sur Etoffes dans les prochaines semaines. Chemins de table, sets de tables et serviettes, qui s’inspirent des motifs du musée mais aussi des voyages de Céline Lachkar à travers le monde.

L’artiste mène également d’autres projets avec son collectif Les murs qui chantent En compagnie de l’artiste Annick Bucheit, elle ré-imagine les murs d’associations, d’entreprise, d’immeubles ou encore d’EHPAD.

Restons connectés

En savoir plus sur Céline Lachkar

Découvrir plus d’artistes

Publié jeudi 20 août 2020 à 10h00

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : m2A le mag #2. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'm2A le mag #2' | m2A le mag – Mulhouse Alsace Agglomération