m2A et moi ! - Le mag en ligne

Suite à la mise en place du confinement, le Service social de la mairie d'Illzach a initié une série d'actions solidaires afin de venir en aide aux associations et aux personnes fragilisées par ce contexte de crise.

Les missions de solidarité élargies

Le Service social de la mairie d’Illzach a réfléchi, en amont du confinement, à des solutions pour venir en aide aux habitants de la commune.
Ainsi, le service contacte régulièrement les personnes qui figurent sur la liste du « plan canicule » afin de s’assurer de leur santé et de leurs besoins.
Les hommes et les femmes qui composent le service gèrent également les demandes des usagers pour les courses alimentaires. En cette période troublée, le Service social a élargi sa mission de solidarité : « Nous apportons notre aide aux personnes démunies, mais aussi aux personnes seules ou âgées, qui ont des difficultés pour se déplacer » explique Isabelle Schieffer, directrice du pôle Services à la population.

« Le point positif, c’est que les Illzachois et les Illzachoises se sont rassemblés dans cette chaîne de solidarité ».

Une épicerie solidaire

La ville d’Illzach a par ailleurs mis en place une épicerie solidaire. La commune s’approvisionne en produits alimentaires secs et frais, réceptionne les marchandises et prépare des colis. Ceux-ci sont, soit retirés sur place par les personnes elles-mêmes, soit distribués par les agents de la mairie ou la police municipale. Lors de ses tournées, cette dernière relaie l’information aux familles et aux personnes qui en auraient besoin.

Une aide précieuse aux associations

Ce faisant, la mairie apporte son aide aux associations qui suivent habituellement les personnes isolées, mais qui manquent de bénévoles depuis plusieurs jours suite aux mesures de confinement. L’association Saint-Vincent-de-Paul , par exemple, fonctionne au ralenti. Le Service social prend alors en charge la gestion et les frais liés à l’urgence alimentaire.

Des agents volontaires et impliqués

Dès le début du confinement, Christian Bauer, vaguemestre, a spontanément proposé son aide. Plusieurs fois par semaine, il se rend à la maison de retraite Le Séquoïa où il récupère le courrier des résidents. Le vaguemestre l’affranchit ensuite à la mairie avant de chercher un bureau de poste ouvert dans le Haut-Rhin afin d’envoyer le courrier. Christian Bauer participe par ailleurs activement au bon fonctionnement de l’épicerie solidaire.

De son côté, Valérie Borras, Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), coud bénévolement des masques de protection qu’elle transmet à un collectif alsacien de couturières. Ces masques sont ensuite distribués, entre autres, au personnel soignant libéral et au personnel de l’Ehpad.

Publié lundi 6 avril 2020 à 10h59

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération