m2A et moi ! - Le mag en ligne

À quoi ressembleront nos logements demain, entre températures extrêmes et pénurie de matières premières ? Pistes de réponses avec des spécialistes de l’habitat, réunis à l’initiative de la Somco.

CONSTRUIRE L’AVENIR ?

Comment allons-nous vivre quand il fera 50 degrés dehors ? Comment produire du béton alors que le sable disparaît ? Le tout bois, est-ce vraiment la solution ? Faut-il rénover et transformer plutôt que construire du neuf ? Comment proposer des logements plus spacieux sans consommer de nouveaux espaces (on parle d’artificialisation des sols) ? Et surtout, comment construire le vivre ensemble à travers l’habitat ?

DE NOUVELLES FAÇONS D’HABITER

Pour réfléchir ensemble à tous ces enjeux, la Somco a proposé à une quarantaine de spécialistes de l’habitat et du logement, bailleurs, urbanistes, architectes, paysagistes, élus et locataires, de se retrouver [le 24 septembre 2021] au KM0 à Mulhouse pour « Imaginer les nouvelles façons d’habiter ».

Imaginer l'habitat de demain : Guillaume Delamazure, architecte du cabinet DEA
Guillaume Delamazure, architecte du cabinet DEA

SANS TABOU

« Nous sommes face à des défis environnementaux que notre profession, comme la population en général, n’a pas encore réellement pris en compte. À la Somco, nous avons commencé à y répondre, mais nous souhaitons aller plus loin, explique son directeur, André Girona. D’où cette proposition d’échanges ouverts et sans tabou où l’on peut parler de tout ».

CASSER LES SCHEMAS

« L’objectif est de croiser nos expériences », poursuit Guillaume Delemazure, architecte du cabinet DEA qui travaille depuis plusieurs années avec le bailleur social, « et notamment en s’inspirant des projets menés par la Somco. Dans l’univers du logement social, la Somco a longtemps été le vilain petit canard, mais le monde a changé et ces projets atypiques et courageux sont devenus des modèles pour demain. »

« Nous devons diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre »

Les enjeux sont multiples : climatiques, écologiques, anthropologiques mais aussi pratiques. L’habitat de demain qui s’esquisse devra tout à la fois être :

  • Bio-sourcé, avec des matériaux innovants ou recyclés, économe en ressources naturelles
  • Spacieux, lumineux et traversant, pour faire respirer le bâtiment et ses habitants
  • Modulable, c’est-à-dire capable de s’adapter aux évolutions de la vie – les enfants qui arrivent, qui s’en vont ; avec du rangement et avec un espace non défini pour accueillir, au choix, une chambre d’amis, un atelier, une pièce pour faire de la musique (un lieu d’expression de l’individualité, disent les spécialistes)
  • Végétalisé, avec un espace de nature conçu comme une pièce supplémentaire.
  • Partagé, sous forme de colocations et pas uniquement pour des étudiants – on constate de plus en plus de colocations entre jeunes actifs et le modèle fonctionne aussi auprès des seniors ; sous forme d’habitat participatif (on construit ensemble) ou partagé, comme en Allemagne, où l’on partage des parts de la construction.
Imaginer l'habitat de demain : Laurent Naiken, paysagiste de Sortons du Bois
Laurent Naiken, paysagiste de Sortons du Bois

Reste à imaginer comment ces ambitions vont passer le mur de la logique économique. Sur ce point, tout le monde est d’accord : « Tant que le logement sera un outil de rentabilité pour les promoteurs, on n’avancera pas ! »

LE SAVIEZ-VOUS

Avec son Programme local de l’amélioration de l’habitat, m2A agit sur le logement. Partenaire de l’Association territoriale des organismes HLM d’Alsace (AREAL), m2A travaille également de concert avec l’Agence d’urbanisme de la région mulhousienne et coordonne le programme national de renouvellement urbain à l’échelle de l’agglomération.

Publié vendredi 8 octobre 2021 à 12h05

Feuilleter la brochure tourisme

Découvrez la brochure Tourisme été 2021 : Brochure Tourisme été 2021. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Brochure Tourisme été 2021' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération