m2A le mag - Mulhouse Alsace Agglomération

Suivez #m2A

Site officiel m2A

m2A le mag - Mulhouse Alsace Agglomération

Comment gérer le stress et l’anxiété liés au confinement ? La méditation peut aider. « Happyculteur » depuis six ans à Kingersheim, Franck Plüss propose une initiation en ligne.

COMMENT EST NÉE CETTE IDÉE ?

Avec le confinement, beaucoup de gens se sont retrouvés dans un huis-clos, en couple ou en famille. Cette situation génère du stress, de l’anxiété, un sentiment de déconnexion. Je me suis demandé : comment les aider ?

Habituellement, je constitue des petits groupes avec une initiation à la méditation de pleine conscience sur plusieurs semaines. Je me suis dit : pourquoi ne pas le faire en ligne et recréer cette connexion par le biais des commentaires.

À QUOI SERT LA PLEINE CONSCIENCE?

Dans ce contexte particulier, le stress agite notre esprit et produit du bavardage mental. La méditation de pleine conscience fonctionne sur un principe simple : en se recentrant sur la respiration, le corps et l’instant présent, on oublie ce bavardage mental.

C’est un peu comme une montagne encerclée de nuage : la méditation va agir comme le vent, dissiper les nuages et montrer quelque chose de stable sur lequel s’ancrer. On utilise aussi l’image d’une jarre pleine d’eau boueuse. Respirer, c’est comme laisser l’eau décanter : la boue est toujours là mais on voit aussi l’eau claire.

QUELS SONT SES BIENFAITS ?

L’imagerie médicale a montré l’impact de la méditation sur le cerveau. Elle renforce la neuroplasticité, c’est-à-dire la connexion entre certaines zones du cerveau. La méditation de pleine conscience permet de mieux gérer stress et émotion. Et la respiration amène calme et détente.

Comme pour le piano, il faut pratiquer : c’est l’expérimentation qui importe. C’est le but des vidéos que je propose : une première approche, à faire chez soi. On me dit souvent : J’aimerais bien méditer, mais je n’ai pas le temps. Avec le confinement, c’est l’occasion d’essayer !

Profession : « Happyculteur »

Responsable du service culturel de la ville de Kingersheim, Franck Plüss développe des ateliers d’initiation à la méditation depuis plusieurs années, y compris au sein de la collectivité.

« J’ai découvert la méditation dans un temple shaolin lors d’un voyage en Chine il y a une douzaine d’années. À l’époque, la méditation existait peu en France en dehors du zen. Mais la connotation religieuse me parlait moins. »

« J’ai fini par trouver en Allemagne et me suis formé auprès d’un médecin allemand. Ce qui me correspondait bien puisque j’ai aussi eu un parcours dans le soin comme infirmier en psychiatrie, où l’on pratiquait aussi la gestion du stress et des émotions. »

INFOS PRATIQUES

EN DÉCOUVRIR PLUS

Publié mercredi 1 avril 2020 à 12h50

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : m2A le mag #2. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'm2A le mag #2' | m2A le mag – Mulhouse Alsace Agglomération