m2A et moi ! - Le mag en ligne

Confinement oblige, les entraînements du club Krav maga SW se font en ligne. Avec 9 cours par semaine, Koumine Seumsack a maintenu le lien avec 80% de ses élèves.

S’adapter au confinement c’est un peu comme s’adapter à un nouvel adversaire. Et chez un pro du krav maga comme Koumine Seumsack, c’est une seconde nature.

GARDER LE RYTHME

« Je faisais déjà des vidéos que je donnais à mes élèves comme support pédagogique pour travailler à la maison, explique l’instructeur du club KMSW. Quand le confinement a été décidé, j’ai voulu garder le rythme en proposant à mes élèves de faire les cours sur internet. »

Les cours pour adultes ont démarré dès le 17 mars, ceux pour enfants en avril.

ZOOM ET FACEBOOK LIVE

À raison de 9 cours de 30 minutes par semaine, Koumine Seumsack ne chôme pas. Avec le concours de son fils Tristan, 15 ans, son plastron (ou partenaire) pour les démonstrations, il assure ainsi :

  • 2 séances par semaine pour le baby-self des 4-6 ans, les mercredi et samedi
  • 4 séances en visio sur Zoom pour les 7-14 ans les lundi, mercredi et samedi
  •  3 séances en live Facebook et sur Zoom en simultané les lundi, mercredi et vendredi soir.

LES PLUS ASSSIDUS : LES ENFANTS

« Ça a pris tout de suite. 80% de mes élèves se connectent à ces cours en ligne. Les plus assidus sont les enfants. Ils ont besoin de se défouler et gardent aussi leurs repères puisque les entraînements ont lieu sur les mêmes créneaux qu’avant. »

Pour la motivation, avoir un champion du monde dans le club – Yanis Seiler, 16 ans, sacré champion du monde krav maga combat à Paris en novembre 2019 – ça aide !

Réfléchir à la reprise après une période atypique
Réfléchir à la reprise après une période atypique

CONTENU PÉDAGOGIQUE ADAPTÉ

« Bien sûr, j’ai aussi dû adapter le contenu pédagogique : en cours, on travaille généralement à deux. En ligne, je fais simuler l’action pour travailler la technique dans le vide. Le krav maga s’y prête plutôt bien : c’est l’apprentissage de techniques de self defense, pas un sport de combat. Bon, il ne faudrait quand même pas que ça dure trop longtemps… »

OBJECTIF RENTRÉE

Au-delà du déconfinement, le club réfléchit à la rentrée de septembre.

« À mon avis, il va falloir apprendre à vivre avec ce virus et continuer à s’adapter ».

A priori, Koumine Seumsack et le KM SW semblent plutôt bien armés.

INFOS PRATIQUES

Les cours en ligne sont réservés aux adhérents du club. Mais Koumine Seumsack envisage des initiations en ligne ouvertes à tous.

À SUIVRE SUR LA PAGE FACEBOOK DU CLUB

CHIFFRES

300 licenciés, dont 120 enfants, âgés de 4 à 66 ans, sont inscrits au KM SW.

4 ans : c’est l’âge minimum requis pour s’inscrire au baby-self où l’on apprend, sous forme de jeu, à se mettre en sécurité. La doyenne du club, elle, a 66 ans.

3 MJC accueillent les cours du KM SW dont celles de Bollwiller et de Hombourg. Le club dispose aussi de ses propres salles, notamment à Décathlon Wittenheim.

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération