m2A et moi ! - Le mag en ligne

Le rugby un sport féminin ? Et pourquoi pas ! Les huit clubs du Haut-Rhin y croient et ils ont des arguments à faire valoir.

Changer l’image

Un sport de mecs, rugueux, qui ne fait pas dans la dentelle. Vu sous cet angle, il y a peu de chances que vous choisissiez le rugby pour vos filles. Mais si on vous dit art de l’évitement, de la passe et du jeu collectif, c’est plus engageant non ? Changer l’image du rugby, c’est précisément le but de l’opération Le Rugby des copines.

Des joueuses, pas des gladiateurs

L’objectif est de faire évoluer les mentalités et de recruter des joueuses plutôt que des « gladiateurs » comme le dit Bernard Fellmann en parlant des joueurs tricolores.

Le président du comité départemental du rugby du Haut-Rhin incarne cette évolution : « La première fois qu’on m’a parlé de rugby féminin, j’ai rigolé, raconte l’ancien joueur. Et puis j’ai regardé un match, j’ai vu le plaisir qu’elles ont à jouer et j’ai changé d’avis. Les filles sont plus futées, elles ne rentrent pas dans le tas, elles jouent la passe ».

Préparation physique

Sandrine Berra, entraîneure de l'équipe de Saint-Louis
Sandrine Berra, entraîneure de l’équipe de Saint-Louis

« Le jeu féminin est plus fluide », confirme Sandrine Berra, responsable départementale des Féminines et entraîneure de l’équipe de Saint-Louis. « Le rugby n’est pas plus dangereux que d’autres sports : au foot, les impacts ne sont pas moins durs. J’ai joué 20 ans à haut niveau sans aucune blessure. L’important, c’est la préparation physique et la technique ».

Un sport à haute valeur ajoutée

Et il y a les valeurs : le respect des règles (et des décisions de l’arbitre), le respect de l’adversaire et la solidarité : « C’est un sport collectif : seul on n’arrive à rien », relève Bernard Fellmann.

« C’est aussi un sport génial pour prendre confiance en soi, souligne Sandrine Berra. Le gamin un peu enrobé qui reste à chaque fois sur la touche au foot, au rugby, en deux mois, il va devenir pilier ». Le gamin en question a aujourd’hui 27 ans et joue toujours au rugby !

L'équipe du Rugby des copines
L’équipe du Rugby des copines

Les copines VIP à Lyon

Une journée découverte

Lancé l’an dernier par le comité départemental et ses huit clubs (Chalampé, Colmar, Ensisheim, Manspach, Mulhouse, Peugeot-Mulhouse, Saint-Louis et Thann), le Rugby des copines s’adresse aux adolescentes de 10 à 14 ans. Chaque licenciée invite une copine à la journée découverte organisée dans son club.

Un tournoi

Étape numéro deux : le tournoi des copines, aussi appelé Fem’Oval. En 2019, le rendez-vous s’est déroulé le 16 octobre sur le terrain du RC Mulhouse, rue Pierre de Coubertin. Les finalistes ont ensuite rendez-vous pour le troisième temps de l’opération. Cette année, il a lieu à Lyon au stade Gerlan, qui accueille le match de championnat Lyon contre Lille.

Les coulisses du stade

Les copines de rugby vont non seulement assister à cette rencontre du Top 8, l’élite du rugby féminin, mais aussi découvrir les coulisses du stade et rencontrer les joueuses. Dont une certaine Laure Boniface, ancienne joueuse du club de Dannemarie. De quoi motiver les troupes !

Visionnez l’épisode de notre websérie m2A et moi ! : Le Rugby au féminin

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #06. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #06' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération