m2A et moi ! - Le mag en ligne

Flaxlanden

Websérie m2A et moi ! Saison 1 - Episode 38

Parce qu’elle a la volonté de produire des légumes les plus sains et nourrissants possible, Line Schurrer, maraîchère expérimentale, s’attache avec passion à offrir un sol vivant à ses plantes, invitant à l’occasion poules et canes à rejoindre ses parcelles.

Respecter la vie à tous les niveaux

Comment pratique Line Schurrer, qui se définit comme maraîchère expérimentale sur sol vivant, pour parvenir à produire des légumes les plus sains et nourrissants possibles ?

« Je respecte la vie à tous les niveaux, détaille t-elle, y compris celle des petites bêtes que l’on ne voit pas et qui apportent toute la fertilité dont on a besoin aujourd’hui. Et pour que mon sol soit fertile et donc vivant, je pars du principe que les êtres vivants qui l’habitent doivent être nourris. C’est la base de tout. Je leur apporte donc des déchets végétaux et de l’eau.

webserie-flaxlanden-Line-schurrer-innatendu-jardin
Line Schurrer, maraîchère expérimentale

« Je teste de nouvelles pratiques maraîchères »

Parce que finalement, ce qui compte, n’est pas tellement ce qu’elle cultive, des légumes de saison en l’occurrence, mais surtout comment elle les cultive.

« En ce moment, je teste de nouvelles pratiques comme le semis spontané par exemple. Je laisse volontairement monter à graines des légumes que je ne récolte pas et qui se ressèment d’eux-mêmes. Je me contente de replanter les plantules une fois sorties de terre. Cela me permet de ne pas avoir recours au terreau. Je ne les arrose pas. Elles décident du moment opportun de pousser. »

Line constate que ses pousses ont un meilleur enracinement lorsqu’elle choisit de ne pas les transplanter. « Et comme pour produire une tonne de terreau, il faut une tonne de pétrole, je préfère m’en passer, poursuit Line. »

Poules et canes dans les légumes

Line a déjà testé d’autres pistes atypiques pour garder son sol vivant. Ainsi met-elle à contribution des poules. « En se nourrissant, elles grattent le sol, ce qui permet de le désherber et de l’ameublir. Leurs déjections l’enrichissent ce qui m’évite d’avoir accès à un engrais chimique.

Et pour éviter d’utiliser de l’anti-limaces ? « J’ai décidé d’introduire des canes dans le jardin. Elles mangent les limaces sous les feuilles de salade sans manger cette dernière. Elles vivent leur vie dans l’étang à côté et viennent dans le potager lorsqu’elles ont un petit creux. Je pense que l’animal a sa place au potager.

webserie-flaxlanden-canes-potager-2
Les canes, gardiennes du potager

L’inattendu jardin

Le nom de la société, L’inattendu jardin, est particulièrement bien adapté au profil atypique de la maraîchère. Pour le moment, Line écoule ses légumes sur son exploitation et envisage à l’avenir de proposer sa production sur les marchés de m2A, à Mulhouse et Brunstatt par exemple.

Le saviez-vous ?

  • m2A est labellisée pour son Projet Alimentaire Territorial (PAT)
  • Premier objectif : promouvoir une agriculture à faible impact environnemental,
  • Second objectif : rendre accessible à tous une alimentation saine et de qualité.
  • m2A développe l’approvisionnement en produits bio et locaux dans les cantines scolaires
  • m2A soutient le développement des circuits courts, de la vente au particulier et de l’agriculture biologique (75 points de ventes, 1900 paniers distribués par semaine)
Publié lundi 8 juillet 2019 à 18h11

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #06. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #06' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération