m2A et moi ! - Le mag en ligne

Olivier Perez est un jeune auteur de fantasy prometteur. Il a publié son premier roman « Dames sans cavaliers, Veuves guerrières » chez Rebelle Éditions ce printemps. Rencontre avec un passionné d’aventure et d’histoire antique !

Les amazones en toile de fond

« Dames sans cavaliers, Veuves guerrières » est une saga en trois tomes : l’histoire d’une société de femmes guerrières parties conquérir le monde des hommes. « On n’est pas loin de l’univers de Game of Thrones ! », explique Olivier Perez, alias Alejandro Valdivia, encore amusé par son nouveau pseudo.

« J’ai voulu proposer ma vision du mythe des Amazones. Intrigues, actions, sentiments : tout s’enchaîne, les destins se mêlent. »

Installé à Mulhouse, l’auteur licencié en histoire géographie n’en est pas à son premier coup de plume. Il publie à compte d’auteur un roman sur les corsaires. « C’était en 2007, il y a un certain temps déjà ». Un article sur l’existence fantasmée ou réelle des Amazones le met sur la voie. «Tout est parti de là. Ce thème des femmes rebelles et cruelles qui vivent en autarcie me porte depuis très longtemps. Avec les héros de la mythologie grecque comme Ulysse, Hercule ou plus récemment Wonder Woman, ces héroïnes ont souvent un rôle à la marge, c’est dommage. »

Hommage à des féministes avant l’heure

Fortement inspiré par l’histoire antique et médiévale, nourri de films épiques et fantastiques – Gladiator, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter – Olivier décide de pousser l’intrigue jusqu’au bout.

« J’ai voulu proposer une société dans laquelle je donne le pouvoir aux Amazones pour voir ce qu’elles en font. »

Un registre littéraire à cheval entre la fantasy et l’uchronie. « Qu’est ce qui se serait passé si elles avaient existé ? J’émets une supposition à une proposition historique. »

Un auteur en devenir

Olivier Perez un auteur explorateur de mondes : Dames sans cavaliers
Dames sans cavaliers

Plus qu’une inspiration, une fascination pour l’auteur qui écrit depuis son plus jeune âge. « Je dévorais les livres et je suis passé du côté de l’écriture rapidement, vers 13-14 ans. Ça s’est fait naturellement. Au début, c’était par pur plaisir, sans plan, sans discipline. J’ai toujours écrit régulièrement, tous les deux-trois jours et parfois tous les jours. Après, on dit souvent “il faut prendre rendez-vous avec ses personnages”. » Une expression qui prend tout son sens pour Olivier. Encouragé par ses proches et l’expérience aidant, il adopte alors une autre posture. «J’essaie de me positionner davantage comme un écrivain et plus seulement comme quelqu’un qui écrit de temps en temps. J’essaie d’aller au bout de mes idées en me donnant le temps. »

Quatorze ans et 800 000 signes plus tard, la trilogie des « Dames sans Cavaliers » voit le jour chez Rebelle Éditions, non sans émotions. « Lorsque mon livre est arrivé, j’en ai eu les larmes aux yeux.

Il y a toute cette attente et puis au final, on a le livre entre les mains. C’est un aboutissement ! »

Le tome 2 doit paraître au printemps 2021 et le tome 3 en 2022. « Chaque tome fait 390 pages. C’est un bon début ! » L’auteur très actif et jamais à court d’idées planche déjà sur d’autres projets. « J’ai la chance d’avoir un métier qui ne m’empêche pas de créer. En ce moment, j’ai la correction du tome 2 qui arrive gentiment et l’écriture d’un autre projet : ce sont les préquels, les épisodes précédant la saga des Amazones. » De quoi réjouir l’éditeur !

Infos pratiques

Retrouvez Alejandro Valdivia sur Facebook, Instagram

Dames sans cavaliers, Veuves guerrières (tome 1), Rebelle Éditions, 390 pages.

Disponible en format e-book ou papier (Rebelle Éditions, librairies Bisey, Fnac, Cultura, et Amazon).

PLUS D’INFOS

Publié jeudi 8 octobre 2020 à 12h00

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération