m2A et moi ! - Le mag en ligne

Vous avez sûrement déjà aperçu le thuya géant au milieu du Parc zoologique et botanique de Mulhouse, près du bassin des otaries. Ce spécimen originaire d’Amérique du Nord saura vous étonner. Promenez-vous sous sa couronne, vous comprendrez qu’il est bien plus qu’un simple conifère !

Un massif remarquable

Avec ses 20 mètres de haut et plus de 50 mètres de circonférence, le thuya géant est un massif à lui tout seul. Planté dans les années 1870 par l’horticulteur Geiger à l’origine de l’aménagement du zoo, l’arbre a une particularité insoupçonnée : il a la capacité de se développer en marcotte. « Les marcottes, ce sont des branches basses couchées au sol qui partent du pied-mère : elles prennent racine et se redressent pour former un nouveau tronc », explique Alain Genewe, responsable maintenance, fleurissement et patrimoine arboré au service Nature et Espaces verts de la Ville de Mulhouse. « Le sujet compte aujourd’hui près de 40 troncs, mais il s’agit d’un seul et unique arbre ! ». Un arbre remarquable à bien des égards.

Remarquable ! Le thuya géant d'Amérique : 40 troncs pour un seul arbre
40 troncs pour un seul arbre

Les marcottes à l’intérieur du massif s’étendent toujours vers l’extérieur car elles ont besoin de lumière pour se développer. « Les pièces du milieu poussent vers le haut et vont chercher la lumière. Les plus jeunes viennent sur les bords pour grimper à la verticale. C’est bon à savoir quand on veut planter une haie de thuyas. »

Un havre de verdure

En 1870, l’horticulteur Geiger avait-il la notion de marcottage en tête ? « Peut-être, suggère Alain Genewe.

D’une manière générale, quand on plante un arbre, c’est rarement pour soi, c’est toujours pensé pour les générations futures. »

Au début du 19e siècle, les industriels font venir des végétaux du monde entier et cherchent à implanter des sujets originaux pouvant impressionner par la taille ou leur qualité esthétique.

Remarquable ! Le thuya géant d'Amérique : Le tronc mère du thuya géant
Le tronc mère du thuya géant

Le Jardin zoologique né à l’initiative d’industriels mulhousiens ambitionne d’être un « parc du peuple ». « Avec la cité ouvrière, ils étaient visionnaires, poursuit Alain. Ils avaient compris qu’un ouvrier bien dans son travail et dans sa vie serait plus productif. En montant leurs collections de végétaux, ils se faisaient plaisir et permettaient à leurs ouvriers le dimanche de se promener, se détendre, pique-niquer.

On est dans un havre de verdure sans être très loin des usines. »

Le thuya géant, un résistant

Remarquable ! Le thuya géant d'Amérique : Des rameaux aplatis couverts de feuilles
Des rameaux aplatis couverts de feuilles

Placé parmi les plus populaires en France et à l’étranger, le Parc zoologique connaîtra des heures plus sombres pendant la première et la deuxième guerre mondiale. Une batterie d’artillerie est installée en 1939. Le parc est durement touché : des animaux sont dispersés, d’autres meurent. Plus de 600 arbres sont abattus. Le thuya géant, lui, résiste derrière ses rameaux aplatis couverts de feuilles. « Depuis les 40 dernières années, il a vu son environnement évoluer : le bananier est là depuis une vingtaine d’années; à côté, il a son copain le pin noir d’Autriche; un peu plus bas, il y avait le noisetier de Byzance.

Il a connu toute l’histoire du zoo, c’est un monument ! »

Pas étonnant si en des temps plus anciens, les amérindiens utilisaient cette espèce pour bâtir des canoës et sculpter des totems.

Retrouvez plus d’informations

DÉCOUVRIR PLUS D’ARBRES REMARQUABLES

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération