m2A et moi ! - Le mag en ligne

Robin Ieraci, jeune artiste installé à Motoco depuis janvier 2020, crée et fabrique des luminaires à partir de matières recyclées.

Des idées lumineuses

Bienvenue dans l’atelier d’un jeune artiste.

Originaire d’Ungersheim,  Robin obtient son diplôme d’architecture à l’INSA (Institut national des sciences appliquées) de Strasbourg en 2018. Dans le même temps, il crée sa propre entreprise, l’atelier de création KIDO.

Aujourd’hui, c’est le luminaire qui s’impose dans son travail.

Le luminaire au coeur de l'activité de Robin Ieraci
Le luminaire au coeur de l’activité de Robin Ieraci

« A la fin de mes études, j’ai travaillé quelques mois dans le domaine de l’architecture avant de me lancer à mon propre compte en menant une campagne de financement participatif », explique l’artiste. Passionné de décoration intérieure, il repense alors le luminaire en terme écologique.

Des lampes à monter soi-même

L’esprit de KIDO est basé sur le recyclage des matières et la recherche du moindre impact en matière d’environnement. « Mes produits sont vendus en kit pour limiter au maximum les emballages et les frais liés aux envois.

Les pièces en carton-bois sont issues de matières recyclées en France et les boîtes d’expédition utilisent du carton recyclé de Strasbourg. »

Les lampes sont également vendues avec une colle végétale pour les assembler.

Des pièces en carton-bois
Des pièces en-carton bois

Robin Ieraci utilise des pièces en carton-bois, semblables aux pièces de maquettes et offrant une légèreté visuelle à toutes ses oeuvres. « J’ai toujours aimé la découpe au laser. Une compétence que j’ai pu acquérir dans mon école d’architecture », souligne-t-il.

Un chaleureux minimalisme

Les lampes de Robin Ieraci se déclinent en toute simplicité. « J’aime le minimalisme autant que le côté cosy et chaleureux.

Je m’inspire notamment du monde végétal, mais aussi des courants de décoration d’Asie ou de Scandinavie », raconte l’artiste.

Cosy et écologique
Cosy et écologique

Robin a aussi commencé à travailler sur d’autres objets comme des pots à crayons ou des vide-poches.

Le jeune artiste souhaite poursuivre sur sa lancée écologique en utilisant à terme du plastique recyclé et la technologie de l’impression en 3D.

Restons connectés

Retrouvez Robin Ieraci et ses créations sur Facebook et Instagram

Boutique en ligne

Publié vendredi 14 août 2020 à 12h46

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération