m2A le mag - Mulhouse Alsace Agglomération

Depuis de nombreuses années, l’engagement d’Ungersheim dans le domaine de la transition écologique et de la valorisation de son territoire n’est plus à prouver. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la commune a été élue “Meilleure petite ville française pour la biodiversité” lors d’un concours organisé par l'Office français de la biodiversité. Une magnifique reconnaissance locale, mais aussi nationale.

Valoriser les richesses historiques de la terre

Terre humide par excellence, Ungersheim a parfaitement su tirer parti de la richesse de son sol au fil du temps. Avec un important réseau d’irrigation et plus de 27 kilomètres de cours d’eau qui la traversent, elle a longtemps été un territoire de pâturage, ainsi qu’une source d’alimentation pour le moulin à eau de l’Écomusée. C’est cette même eau, évacuée dans les forêts et roselières présentes autour du musée à ciel ouvert, qui a offert à la ville un véritable trésor de biodiversité, qu’elle s’attache à préserver.

Ungersheim : meilleure petite ville française pour la biodiversité, Les eaux irrigant Ungersheim alimentent le Moulin de la scierie de l’Ecomusée
Les eaux irrigant Ungersheim alimentent le Moulin de la scierie de l’Ecomusée

L’eau au cœur de tous les enjeux

En 2011, la ville d’Ungersheim a décidé de réaliser un Atlas Communal de la Biodiversité. Après une étude méticuleuse du territoire, toute l’étendue de sa faune et de sa flore a pu être identifiée, puis répertoriée dans un document qui recense pas moins de 4 800 espèces. Dans le cadre du concours de la Meilleure petite ville française de la biodiversité, la commune a décidé de s’appuyer sur cet atlas afin de monter un projet de revalorisation. Elle s’est fixée comme objectif de revitaliser des fossés et rameaux de la Thur pour remettre en eau différents circuits, recréer des zones humides et un biotope. C’est cette action qui a permis à Ungersheim d’être élevée au rang de capitale de la biodiversité par l’Office français de la biodiversité.

Ungersheim : meilleure petite ville française pour la biodiversité, L’eau, véritable trésor de biodiversité
Les plans d’eau autour de l’Écomusée, révélateurs de la qualité du biotope

Chaque année, l’Office français de la biodiversité sélectionne un thème pour le concours de la « Meilleure petite ville française de la biodiversité ». En 2021, c’est celui de l’eau et de la biodiversité qui a été choisi. Le club des naturalistes de l’Écomusée et plusieurs services de la mairie ont alors fourni un travail considérable pour le dossier de candidature. Je savais que notre territoire était riche et cette reconnaissance le prouve au niveau local, ainsi que national” explique Jean-Claude Mensch, maire d’Ungersheim.

Un concours synonyme d’engagement et de sensibilisation

En plus de garantir aux habitants une certaine qualité de l’air et de l’eau, le résultat du diagnostic effectué pour ce concours permet aussi de les sensibiliser. La façon dont la nature est traitée est intimement liée à la survie de l’écosystème, ainsi qu’à celle de l’espèce humaine. En s’engageant à préserver cette nature si précieuse, Ungersheim offre un environnement toujours plus sain pour les générations futures. Et la commune n’en est d’ailleurs pas à ses débuts. En 2015, son attrait pour la transition écologique avait déjà suscité l’intérêt de la journaliste Marie-Monique Robin, qui a dédié son film-documentaire Qu’est-ce qu’on attend ? à ce sujet.

Ungersheim : meilleure petite ville française pour la biodiversité, Un aperçu de la richesse de la flore d'Ungersheim
Un aperçu de la richesse de la flore d’Ungersheim

Informations complémentaires :

  • L’Atlas Communal de la Biodiversité et le dossier de candidature au concours sont disponibles à la mairie d’Ungersheim.
  • Actualités à retrouver sur son site web et Facebook.
Publié jeudi 10 mars 2022 à 12h49

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : m2A le mag #2. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'm2A le mag #2' | m2A le mag – Mulhouse Alsace Agglomération