m2A et moi ! - Le mag en ligne

À la tête du salon Maxim’um coiffure à Bollwiller, Maxime Muller multiplie les initiatives pour garder le lien avec sa clientèle. Portrait d’un artisan qui ne veut pas baisser les bras.

Services en ligne

Coffrets cadeau en click and collect, tutoriels en ligne pour ne pas rater sa coloration, conseils personnalisés : depuis le reconfinement, Maxime Muller, patron du salon Maxim’um coiffure à Bollwiller, multiplie les services en ligne.

Le numéro 7 où il exerce « fait » salon de coiffure depuis 94 ans. Et lui représente la 5e génération de coiffeurs dans la famille. Alors confinement ou pas, « on ne baisse pas les bras ! »

A Bollwiller un coiffeur créatif et connecté : coiffeur depuis 5 générations
Coiffeur depuis 5 générations

Douche froide

« Le reconfinement a fait l’effet d’une douche froide », raconte Maxime. Un coup d’arrêt brutal après une reprise sur les chapeaux de roue : « Quand on a rouvert, en une demi-journée, on avait rempli le planning pour trois semaines ! »

A Bollwiller un coiffeur créatif et connecté : Maxime Muller patron de Maxim'um coiffure
Maxime Muller patron de Maxim’um coiffure

Alors pour la dernière journée d’activité avant la fermeture, Maxime s’est mis au travail à 6 heures du matin. Et toute l’équipe s’est mobilisée pour assurer le service jusqu’à minuit. « Il y a eu une vraie solidarité et elle se poursuit aujourd’hui. »

« On essaie surtout d’accompagner nos clients à rester bien dans leur tête. »

Pour ne pas laisser tomber ses clients, le salon utilise tous les moyens dont il dispose. La vente en ligne de produits en fait partie, « même si ce n’est pas ça qui va nous ramener du chiffre d’affaires », concède Maxime.

A Bollwiller un coiffeur créatif et connecté : un coiffeur connecté à Bollwiller
Un coiffeur connecté à Bollwiller

C’est le conseil, dispensé sur Facebook, Instagram voire personnalisé, en Facetime, que la clientèle vient chercher. « On essaie d’être créatifs et d’éviter à nos clients de faire n’importe quoi, surtout avec les colorations », sujet de la plupart des appels au secours.

Hâte de retrouver les clients

L’équipe continue aussi à se former en ligne en attendant – impatiemment – la réouverture. « Décembre est le mois le plus fort en termes de service et de vente. Dans la coiffure aussi, c’est un mois exceptionnel. Alors on n’a qu’une seule hâte : pouvoir retrouver nos clients ! Parce qu’une coupe au salon de coiffure c’est aussi et surtout du lien social. »

DÉCOUVRIR PLUS DE COMMERCES LOCAUX

Publié lundi 23 novembre 2020 à 17h18

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération