m2A et moi ! - Le mag en ligne

Des cours pour (ré)apprendre l’alsacien, un Stammdesch mensuel pour le pratiquer : à Berrwiller, la Krütdorscha Akademi remet le dialecte en vedette… Et fait un carton !

DUO GAGNANT

Pour maîtriser une langue, il faut la pratiquer. À Berrwiller, la Krütdorscha Akademi l’a bien compris. L’académie des « trognons de chou » (le sobriquet des habitants de Berrwiller) compte ainsi deux sections :

  • l’école d’alsacien, pour apprendre le dialecte,
  • la table ronde ou Stammdesch, pour le faire vivre.

LE DIALECTE A LA COTE

Début 2020, 62 élèves, venus de Berrwiller, Rimbach, Wattwiller et Wuenheim, fréquentaient l’école d’alsacien, installée au sous-sol de l’école primaire.

48 enfants de 4 à 9 ans, une poignée d’adolescents et une dizaine de quadragénaires, mus par l’envie de renouer avec le dialecte : rien à voir avec une école pour senior donc ! « On sent chez les jeunes parents une vraie volonté de voir leur enfants apprendre l’alsacien », se réjouit Françoise Fréry, en charge de l’école.

Concentration et convivialité au rendez-vous !
Concentration et convivialité au rendez-vous !

L’IDÉE, C’EST DE PARLER

Pour les 12 animateurs de l’école, tout peut servir de support pédagogique : les chants, les jeux mais aussi les promenades ou le bricolage. « L’idée, c’est de parler », poursuit Françoise Frey. L’OLCA (Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle) fournit aussi des outils : disques, livres…

Le spectacle de fin d’année, auquel tous les enfants participent, vient illustrer les progrès accomplis. Cette année, il aura lieu les 13 et 14 juin à la salle des sports de Berrwiller.

STAMMDESCH EN VERSION ORIGINALE

Le deuxième outil de promotion du dialecte -tout aussi populaire que l’école- est le Stammdesch. Une table ronde mensuelle, organisée le mardi, qui remplit à chaque fois le foyer de Berrwiller. Quel que soit le thème, entre 80 et 100 personnes répondent présentes – en alsacien.

UNE PROGRAMMATION ÉCLECTIQUE

La programmation aborde toutes sortes de sujets : du très sérieux à la franche rigolade. « On essaie de varier les plaisirs », explique Brigitte Herr, co-animatrice, avec Anne Schaumberger, de la table ronde du mardi.

Toutes deux suivent l’actualité culturelle de près : « Lorsqu’on repère un sujet, on contacte les intervenants pour étudier la faisabilité d’une soirée en alsacien et on se rencontre autour d’un diner pour en parler. La convivialité, c’est la clé du succès !»

Des programmes pour petits et grands !
Des programmes pour petits et grands !

DE BERRWILLER ET D’AILLEURS

Au Stammdesch, le public, dialectophone, est un peu plus âgé : « Il y a les fidèles qui viennent quel que soit le sujet et d’autres qui choisissent selon le thème de la soirée », indique Brigitte Herr. Une moitié de l’auditoire vient de Berrwiller, l’autre de plus loin. Unique recommandation : maîtriser le dialecte pour pouvoir suivre les discussions.

PROMOUVOIR LE DIALECTE

La Krütdorscha Akademi est née en 2009 à l’initiative de Jean-George Herr qui trouvait « un peu dommage que l’alsacien se perde », rappelle Françoise Fréry. Un petit groupe constitue le Stammdesch pour pratiquer et échanger. «On s’est vite rendu compte qu’il y avait aussi une demande pour apprendre : on a alors ouvert l’école », poursuit Brigitte Herr.

Les stars du dialecte et leurs professeurs
Les stars du dialecte et leurs professeurs

LAURÉATE DU PRIX PIRA

Pour son action de valorisation du patrimoine, la Krütdorscha Akademi a obtenu le prix « Patrimoine Régional » dans le cadre des Prix Initiatives Région Alsace, décernés par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne.

Un lauréat bien mérité !
Un lauréat bien mérité !

INFOS PRATIQUES

FACEBOOK

Publié mardi 3 mars 2020 à 10h00

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération