m2A et moi ! - Le mag en ligne

À tout juste 20 ans, Issa Diabira vient d’ouvrir son restaurant « Excès De Crêpes » au centre-ville de Mulhouse. Avec cette enseigne, le jeune patron originaire de Bourtzwiller espère rassembler les jeunes de tous les quartiers et plus encore.

Au début était Snapchat

Son restaurant aux murs vert et rose pâle, Issa en rêvait depuis longtemps.

« La restauration, ça m’a toujours plu. Ma mère cuisine beaucoup de plats traditionnels du Mali, ça m’a donné envie d’entreprendre dans ce milieu », raconte le jeune homme.

Après deux bacs pro « cuisine » et « vente » abandonnés à mi-parcours, Issa cherche sa voie.

Passionné de foot, il s’amuse très jeune à se filmer avec ses copains et diffuse ses vidéos sur Snapchat [une application de partage de photos et vidéos] pour raconter ses journées. « En me filmant avec mes copains, on rigolait beaucoup : je mangeais de la viande et je disais “Excès de viande”; à l’entrainement de foot, je disais “Excès de foot”. Au début, c’était pour se marrer et puis l’expression est restée. »

Des crêpes façon fast-food

Issa Diabira : une crêpe prête à être dégustée
Une crêpe prête à être dégustée

Sur les réseaux sociaux, ses vidéos cartonnent : des milliers d’abonnés le suivent.

« Ça m’a boosté, j’ai vu que ça pouvait aussi marcher en restauration. »

Après des missions en boites d’intérim pour gagner sa croûte, plusieurs rencontres lui ouvrent des portes. Issa est prêt à se lancer. « J’avais plusieurs idées en tête : j’ai choisi ce qu’il y avait de plus cohérent pour moi, ce qui allait toucher les jeunes qui me suivent sur les réseaux : les crêpes ! » “Excès De Crêpes” était né.

Ouvert depuis début octobre, le restaurant propose des formules proches du fast-food avec des crêpes à la carte – salées, sucrées. Les végétariens ne sont pas en reste avec un vaste choix de légumes. « L’avantage, c’est que vous pouvez aussi composer vos crêpes vous-mêmes ! », renchérit l’entrepreneur-influenceur.

Décloisonner les quartiers

Issa Diabira : un entrepreneur connecté : excès de crêpes le seul toléré
Excès de crêpes, le seul toléré !

Avec sa boutique près des bars et des commerces rue de la Loi, Issa souhaite décloisonner les genres et rêve à plus de mixité : « C’était important pour moi de rassembler les gens de toutes les générations, les ados et les plus de 20 ans », poursuit celui qui ambitionne déjà d’ouvrir d’autres enseignes dans la région. « On enchaine, on enchaine ! », espère celui qui veut aussi être un acteur de changement pour toucher le plus grand monde.

Car derrière ses envies de développement, Issa a des idées plein la tête. « J’aimerais qu’il y ait plus de mixité entre les jeunes des quartiers et ceux qui viennent de milieux plus aisés avec des activités sportives, des concerts, des événements qui rassemblent, pas seulement au centre-ville.

« Ce serait bien d’aller dans les quartiers pour demander aux jeunes ce qu’ils veulent en les écoutant davantage, c’est important ! »

Infos pratiques

Retrouvez Issa Diabira sur Snapchat [issadbr].
Excès de crêpes, 5 rue de la Loi, 68 100 Mulhouse, tél. 03.69.58.63.19.

Publié vendredi 16 octobre 2020 à 12h14

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération