m2A et moi ! - Le mag en ligne

Hyper-sollicités pendant le confinement, les maraîchers ont dû s’adapter à une situation inédite. Producteur bio installé à Zimmersheim, Éric Roellinger revient sur ces huit semaines qui, espère-t-il, laisseront des traces.

Avec ses six hectares de légumes tout en bio, ses deux marchés hebdomadaires et son magasin de vente directe, la ferme Roellinger a été en première ligne quand tout (ou presque) s’est arrêté le 17 mars 2020.

1. LA SURPRISE

« Comme tout le monde, on a été pris par surprise, raconte Éric Roellinger. D’ordinaire, on fait le marché de Riedisheim le mercredi, celui de Mulhouse le samedi, et on ouvre le magasin de Rixheim du jeudi au samedi matin. Et là, plus rien…

ASSURER LA PRODUCTION

Dès le lendemain, le téléphone s’est mis à sonner en continu ! Les gens nous demandaient si on allait faire de la livraison à domicile. On livre déjà les AMAP, la Ruche qui dit oui, l’épicerie communale de Niffer , la Ferme du Château à Pfastatt et le Biodome d’Hégenheim.

La ferme Roellinger fournit aussi des paniers aux Amap
La ferme Roellinger fournit aussi des paniers aux Amap

On ne pouvait pas livrer les particuliers en plus ; il fallait d’abord assurer la production : faire les plantations, mettre les légumes en terre, s’occuper des grandes cultures de maïs et de blé.

LA FOLIE AU MAGASIN

Le premier jeudi du confinement, ça a été la folie au magasin. À ce moment-là, on ne savait pas ce qu’il fallait faire ni comment le faire. Mais à part un client qui voulait faire des stocks d’œufs – on a dit non – et une dame qui trouvait les asperges trop chères, les gens sont restés très respectueux.

Le magasin de Rixheim tenu par Christine Roellinger
Le magasin de Rixheim tenu par Christine Roellinger

2. L’ADAPTATION

Progressivement, on s’est organisé :

  • on a réaménagé la boutique avec sens unique pour le passage
  • limité le nombre de personnes à l’intérieur
  • etc.

Pour éviter les files d’attente, on a organisé le retrait de paniers préparés.

Éric Roellinger, sa fille Océane et son équipe, Jérome et Franz
Éric Roellinger, sa fille Océane et son équipe, Jérome et Franz

VENTES EN HAUSSE ET STOCK EN BAISSE

Finalement, il y a eu assez peu de nouveaux clients. En revanche, nos clients habituels ont acheté davantage : on a besoin de plus quand il faut faire à manger pour toute la famille et pour toute la semaine ! Généralement, le jeudi à midi, le magasin était vide et il fallait réapprovisionner avant la réouverture l’après-midi.

Les serres avec les plants de haricots, de tomates et de concombres
Les serres avec les plants de haricots, de tomates et de concombres

On a fait le maximum pour assurer l’approvisionnement. Les stocks ont baissé mais dans l’ensemble, on s’en est sorti et on est à jour dans les cultures. On a eu davantage de boulot, oui, mais confinement ou pas, 7h-21h, c’est toujours comme ça ! »

3. ET DEMAIN ?

Aujourd’hui, on est des sauveurs mais il y a deux mois, les agriculteurs étaient des pollueurs et des assassins, alors je ne sais pas trop… Ce qui est sûr, c’est qu’on a fait beaucoup d’efforts : ce serait bien que les gens continuent à nous soutenir, d’autant qu’on n’est pas à l’abri d’une deuxième vague.

J’espère surtout que cette fois, les gens ont compris qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie, que la santé, elle, n’a pas de prix. Et pour rester en bonne santé, se nourrir correctement, c’est important. »

INFOS PRATIQUES

Chez Christine et Éric, le magasin des produits de la ferme Roellinger, 65 rue de Mulhouse à Rixheim, est ouvert:

  • jeudi de 10h à midi et de 15h à 18h30
  • vendredi de 10h à midi et de 14h30 à 18h30
  • samedi de 9h à 12h30.

EN SAVOIR PLUS SUR La FERME ROELLINGER 

Feuilleter le magazine papier

Découvrez la dernière édition de votre magazine papier : Ambitions agglo #07. m2A, un territoire au service des habitants !

Feuilleter
Feuilleter le magazine papier 'Ambitions agglo #07' | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération